top of page
Rechercher

Emancipation - action motrice – intention d’apprendre

Dernière mise à jour : 30 août 2022

Voici deux extraits vidéo passionnants de Philippe MEIRIEU citant Pierre PARLEBAS, lors de la conférence « Faut-il désespérer de la pédagogie ? » aux AE-EPS en 2021.

Ils font écho au travail de thérapeute du langage, que je partage avec les enfants et les adolescents en difficultés de langage et d’apprentissage.



Philippe MEIRIEU rappelle la prise en compte de la multitude de choses qui nous a fait et la possibilité de s’émanciper, de ces choses qui nous ont fait. Il cite l’approche par la culture (l’apprentissage, les connaissances) et par l’action motrice, permettant l’intention d’apprendre.


C’est cette dernière idée d’action motrice qui s’illustre au travers du « travail des mains » mis en œuvre dans la thérapie du langage, pour relancer l’apprentissage.


D’action motrice, selon Pierre PARLEBAS, et d’action d’apprendre, selon Philippe MEIRIEU, on retrouve au travail avec les patients, la relance de l’intention causale par des actions et des activités choisies, au travers du corps et par l’expérience de leurs mains.

Les enfants se réapproprient progressivement la dynamique de la pensée, le processus de construction de la connaissance, par des retours en arrière et des anticipations sur les activités qu’ils choisissent et qui aboutissent à des objets réels. Ils prennent appui sur ce qu’ils ont fait … Pour s’inscrire dans le temps, pour en extraire des lois, des certitudes, parfois physiques, ou émotionnelles, ou coopératives...

Ils s’engagent dans une possible émancipation par la réappropriation de l’apprendre et des joies qu’il procure.


Cette idée d’intelligence motrice que je trouve extrêmement importante » dit Philippe MEIRIEU,

Ce que PIAGET nommait l’ « intelligence sensori motrice » peut être vue comme un processus, mis à mal chez les enfants et les adolescents. Ce qui entraverait leur processus de construction de la connaissance, leur compréhension des liens entre les choses.

En thérapie, par une progressive organisation de leurs actions, ils expérimentent d’agir sur le monde et le réorganise au travers de leurs réalisations. Les matériaux sont des explorations et fabrications d’objets, du jeu libre, à partir de leurs intérêts. L’échange avec un adulte et les mots qui progressivement «relient» les choses mentalement.


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page